DRIHM

DRIHM

Distributed Research Infrastructure for Hydro-Meteorology


Le projet DRIHM (Infrastructure de recherche distribuée pour l’hydrométéorologie, 2011-2015) du 7e Programme-cadre a pour objectif de développer un prototype de cyberinfrastructure destinée à faciliter la collabaration entre météorologistes, hydrologues et experts en sciences de la Terre afin de stimuler les avancées scientifiques dans le domaine de la recherche hydrométéorologique. En particulier, le projet inclut la mise à disposition de suites expérimentales conçues pour montrer toute l’étendue des capacités de la cyberinfrastructure DRIHM. Ces suites expérimentales abordent les défis internationaux et interdisciplinaires de la recherche hydrométéorologique en matière de prévision et d’évaluation des risques liés aux événements hydrométéorologiques dangereux en régions montagneuses.

Coordinateur Antonio Parodi (CIMA Foundation)
Correspondant CNRM-GAME Olivier Caumont
Équipes CNRM-GAME GMME/MICADO
Site Internet du projet (DRIHM)
Type 7e Programme-cadre pour la recherche et le développement technologique
Début 2011
Duration 42 mois

 Objectifs

Le projet DRIHM est une initiative européenne s’étendant du 1er septembre 2011 au 31 mars 2015 qui vise à fournir une plate-forme de gestion de données libre et complètement intégrée pour prévoir, gérer et réduire les risques liés aux phénomènes météorologiques extrêmes.

La prévision du temps et du climat et de ses impacts sur l’environnement, y compris les risques tels que les crues et les glissements de terrain, reste l’un des principaux défis du XXIe siècle avec implications sociétales et économiques significatives. Au cœur de ce défi, comme le suggère également le projet DRIHMS (Distributed Research Infrastructure for Hydro-Meteorology Study), se trouve la capacité à avoir facilement accès aux données et modèles hydrométéorologiques et faciliter la collaboration entre météorologistes, hydrologues et experts en sciences de la Terre pour stimuler les avancées scientifiques dans le domaine de la recherche hydrométéorologique.

Le projet DRIHM a pour objectif de développer un prototype de cyberinfrastructure pour faciliter la collaboration et fournir des services hydrométéorologiques de bout en bout (modèles, jeux de données et outils de post-traitement) au niveau européen, avec la possibilité de se développer au niveau mondial. Les objectifs de DRIHM sont de définir une stratégie commune sur le long terme, d’inciter au développement de nouveaux modèles hydrométéorologiques et d’archives d’observations pour l’étude des événements hydrométéorologiques extrêmes, de promouvoir l’exécution et l’analyse de simulations de haut de gamme et de supporter la diffusion de modèles de prévision comme outils d’aide à la décision.

DRIHM rassemble l’expertise européenne en recherche en hydrométéorologie, en calcul distribué, et en calcul de haute performance. Les activités de recherche conjointes améliorent l’utilisation efficace des cyberinfrastructures européennes, notamment en calcul distribué et en calcul de haute performance, pour la modélisation en recherche hydrométéorologique et les bases de données d’observations, les suites d’outils permettant d’évaluer les modèles et l’accès des résultats des modèles hydrométéorologiques. Les activités de réseau diffusent les résultats de DRIHM aux niveaux européen et mondial pour augmenter la cohésion des communautés de recherche en hydrométéorologie européenne et éventuellement mondiales et faire prendre conscience du potentiel des technologies de l’information et de la communication pour la recherche en hydrométéorologie. Les activités de services déploient les services et outils de DRIHM de bout en bout destinés à supporter les réseaux et organisations virtuelles de recherche en hydrométéorologie sur les cyberinfrastructures européennes existantes.

 Apports du CNRM-GAME

Le CNRM-GAME contribue prinicpalement à ce projet en mettant à disposition son expertise en modélisation hydrométéorologique. Les activités de recherche du projet concernant les suites expérimentales hydrométéorologiques sont coordonnées par le CNRM-GAME et le laboratoire fournit des prévisions d’ensemble s’appuyant sur AROME.

 Partenaires

Consortium de 10 partenaires :

  1. CIMA Research Foundation (CIMA, coordinateur)
  2. Ludwig-Maximilians-Universitat Munich (LMU)
  3. Institute for Atmospheric Physics (DLR)
  4. Institute of Applied Mathematics and Information Technology (CNR-IMATI)
  5. Technical University of Madrid (UPM)
  6. Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), incluant le CNRM-GAME
  7. Republic Hydrometeorological Service of Serbia (RHMSS)
  8. Stichting Deltares (DELTARES)
  9. HR Wallingford Limited (HRW)
  10. Consortium of Universities for the Advancement of Hydrologic Science Inc. (CUAHSI)