HYDRALAB

HYDRALAB

HYDRAulics LABoratories

Ce projet est une Initiative d’Infrastructures Intégrées (I3) regroupant en un consortium les installations hydrauliques les plus importantes en Europe. A travers cette participation du CNRM-GAME, c’est l’unicité de ses installations de simulation hydraulique au niveau européen qui est donc reconnue, tant par leurs caractéristiques que par l’originalité et la qualité des techniques mises en œuvre et des travaux de recherche qui y sont conduits.
Pour les accès transnationaux le partenaire CNRS est constitué de l´association de la veine hydraulique stratifiée du CNRM-GAME et de la plateforme Coriolis du LEGI, formant ainsi un ensemble unique au monde pour l´étude des écoulements stratifiés à très grand Reynolds.

Coordinateur actuel Simone VAN SCHIJNDEL - Deltares
Correspondant CNRM-GAME Alexandre PACI
Équipes CNRM-GAME GMEI/SPEA
Site Internet du projet www.hydralab.eu
Type FP6 (Hydralab-III) / FP7 (Hydralab-IV)
Début 01/10/2006 (Hydralab-III) / 01/10/2010 (Hydralab-IV)
Durée 4 ans

 Objectifs

Organiser au niveau européen la recherche et l´ingénierie autour des installations hydrauliques les plus importantes et optimiser leur fonctionnement en réseau.

 Apports du CNRM-GAME

A travers Hydralab, le CNRM-GAME propose aux chercheurs européens depuis 2006 un accès à ses installations hydrauliques, notamment sa grande veine hydraulique stratifiée. Trois accès ont été réalisé entre 2006 et 2010 pendant Hydralab-III. Sept demandes portées par des scientifiques reconnus ont été reçues pour l’accès offert dans Hydralab-IV. Le comité de sélection des projets a souligné ce bon résultat qui traduit l’intérêt et le soutien de la communauté scientifique internationale pour l’équipe gagné ces dernières années. Quatre projets consistant un total de 115 journées sont financés et programmés. Les scientifiques trouvent au laboratoire de simulation physique du CNRM-GAME (GMEI/SPEA) le soutien scientifique et technique indispensable pour mettre en place ces projets de grande envergure. Une collaboration scientifique entre l’équipe et les chercheurs accueillis qui s’étend au delà de la période d’accès se met très souvent en place. Cela constitue un élément important de valorisation de l´expertise scientifique qui s´est développée au CNRM-GAME depuis 2006 sur les écoulements stratifiés en laboratoire pour les applications océan/atmosphère.

 Accès transnationaux réalisés au CNRM-GAME

  • Influence of secondary orography on boundary layer separation and rotors, Dr. Ivana Stiperski (Univ. of Innsbruck, Austria) and Prof. Vanda Grubišić (Univ. of Vienna, Austria ; Director of the Earth Observing Laboratory and Associate Director of NCAR), juillet-septembre 2014
  • Supercritical generation of internal waves / Topographies lacking tidal conversion, Prof. Jonas Nycander (Director of the International Meteorological Institute, Univ. of Stockholm, Sweden) and Prof. Leo Maas (Director of Physical Oceanography departement at NIOZ Royal Netherlands Institute for Sea Research, The Netherlands), janvier-mars 2014
  • Exploring the role of wave drag in the stable stratified oceanic and atmospheric bottom boundary layer, Dr. Gert-Jan Steeneveld (Wageningen Univ., The Netherlands), septembre 2012-janvier 2013
  • Orographic waves and drag generated over an isolated mountain, Prof. Ted Johnson (University College London, U.K.), avril-juin 2009
  • Investigation of the vertical eddy flux of momentum in stable conditions in the surface boundary layer, Dr. Dan Dobrovolschi (National Meteorological Administration, Bucharest, Romania) and Dr. Gert-Jan Steeneveld (Wageningen Univ., The Netherlands), décembre 2009-mars 2010
  • Mountain induced atmospheric rotors, Prof. Dieter Etling (Institute for Meteorology and Climatology, Hannover Univ., Germany), novembre-décembre 2007

 Description du projet dans son ensemble

L’approche coordonnée et intégrée de HYDRALAB vise à structurer l’accès à des infrastructures hydrauliques uniques dans la recherche européenne. Le réseau de HYDRALAB est unique dans la communauté de la recherche hydraulique et possède une vaste expérience dans la coopération depuis sa création en 1997. Le nombre de ses participants est passé de 8 à 30 aujourd’hui, appartenant à 15 pays.

5 activités en réseau, 4 actions de recherche conjointes et 10 installations offrant des accès transnationaux tirent vers le haut les infrastructures et leur instrumentation en incitant de nouveaux développements. Une procédure de sélection des utilisateurs garantit un accès optimal aux installations. Les sessions dites de "dissémination" favorisent une culture de coopération entre les participants et élargissent la communauté.

HYDRALAB vise aussi à améliorer l’accès aux données expérimentales en fournissant aux chercheurs une base de données de résultats expérimentaux. Le projet amène aussi les jeunes chercheurs et les utilisateurs novices de l’Europe entière à franchir les frontières de la recherche expérimentale.

 Partenaires

Consortium de 22 partenaires :

  1. Stichting Deltares, the Coordinator
  2. Centro de Estudios y Experimentación de Obras Públicas (CEDEX),
  3. Centre National de la Recherche Scientifique,
  4. DHI
  5. Institutul National de Cercetare-Dezvoltare pentru Geologie si Geoecologie Marina
  6. HR Wallingford Ltd.
  7. Hamburgische Schiffbau- Versuchsanstalt GmbH
  8. International Association for Hydro-Environment Engineering and Research
  9. Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer
  10. Laboratório Nacional de Engenharia Civil, I.P.
  11. Gottfried Wilhelm Leibniz Universität Hannover
  12. Norsk Marinteknisk Forskningsinstitutt AS
  13. Natural Environment Research Council
  14. Norges Teknisk Naturvitenskapelig Universitet
  15. Samui Design & Management Ltd
  16. Aalto-Korkeakoulusaatio
  17. University of Catania
  18. University of Hull
  19. Loughborough University
  20. Universitat Politècnica de Catalunya
  21. University of Twente
  22. VITUKI Environmental Protection and Water Management Research Institute Non-profit Ltd