Diagnostics de changement climatique

Les cartes accessibles ci-dessous ont été calculées soit comme des différences scénario-référence soit comme des pourcentages de différence 100x(scénario-référence)/référence pour un certain nombre d'indices climatiques moyennés sur 30 ans. La référence correspond à une période caractéristique des années 1970. Pour le scénario, on a deux périodes :
  • futur proche (années 2030)
  • futur lointain (années 2080)
Il s'agit chaque fois de 30 années fictives produites par les simulations du GIEC. On emploie le terme « années 1970 » pour préciser que les concentrations de gaz à effet de serre sont ceux de la période 1961-1990. Les valeurs quotidiennes qui ont servi à calculer ces indices peuvent être sélectionnées et téléchargées ici, pour les variables météorologiques, ou ici, pour les variables nivologiques. Une documentation sur ces diagnostics peut être téléchargée ici. Une fiche plus technique décrivant la préparation des données issues des modèles peut être téléchargée ici.
  • ALD1 : Aladin, scénario des gaz à effet de serre GIEC-A1B
  • ALD2 : Aladin, scénario des gaz à effet de serre GIEC-A2
  • ALD3 : Aladin, scénario des gaz à effet de serre GIEC-B1
  • LMD1 : LMDZ, scénario des gaz à effet de serre GIEC-A1B, scénario d'océan GIEC-IPSL
  • LMD2 : LMDZ, scénario des gaz à effet de serre GIEC-A1B, scénario d'océan GIEC-CNRM
  • MAR : MAR, scénario des gaz à effet de serre GIEC-A1B, scénario d'océan GIEC-CNRM

Pour plus d'explications sur les trois modèles de climat (Aladin, LMDZ et MAR) et sur les divers scénarios, on consultera la documentation du projet.

Les indices sont classés en 3 catégories et calculés pour les 4 saisons DJF, MAM, JJA,SON, même si certains indices n'ont d'intérêt que pour certaines saisons. Par défaut, les cartes montrent un pourcentage. Si une unité est indiquée dans la légende, il s'agit d'une différence.

Tous ces indices sont obtenus pour chaque point, chaque saison et chaque année. Ils sont ensuite moyennés sur les 30 ans, puis on calcule les différences ou les pourcentages.

1 Indices météorologiques

Température minimale diurne (°C). C'est la plus basse température de la journée, relevée généralement en fin de nuit à 2m au-dessus du sol

Température maximale diurne (°C). C'est la plus haute température de la journée, relevée généralement en début d'après-midi à 2m au-dessus du sol

Vent moyen. C'est la vitesse moyenne du vent sur la journée, toutes directions confondues, à 10m au-dessus du sol

Vent maximum. C'est la vitesse maximale du vent sur la journée, toutes directions confondues, à 10m au-dessus du sol, en tenant compte des rafales

Humidité spécifique. C'est la masse d'eau vapeur par masse d'air à 2m au-dessus du sol

Précipitations pluvieuses. C'est la quantité d'eau liquide atteignant le sol

Rayonnement infrarouge descendant. C'est la quantité d'énergie émise par l'atmosphère sous forme d'ondes électromagnétiques de grande longueur d'onde et atteignant le sol

Rayonnement solaire descendant. C'est la quantité d'énergie émise par le soleil sous forme d'ondes électromagnétiques de courte longueur d'onde et atteignant le sol. On l'appelle parfois rayonnement global

2 Indices nivologiques

Précipitations neigeuses. C'est la quantité d'eau solide atteignant le sol. Seules sont considérées les régions où il tombe plus de 10 cm de neige au total sur la saison dans le climat de référence.

Hauteur de neige. C'est l'épaisseur du manteau neigeux au sol. Seules sont considérées les régions où l'épaisseur moyenne de neige dépasse 0,1 cm en moyenne sur la saison dans le climat de référence.

Durée d'enneigement. C'est le nombre de jours d'une saison donnée où la hauteur de neige au sol dépasse 1 cm. Seules sont considérées les régions où ce nombre dépasse un jour pour la saison dans le climat de référence. Contrairement aux indices précédents, et comme les indices suivants, cet indice n'est disponible qu'une fois par saison et n'est donc pas moyenné sur les jours consécutifs.

3 Indices d'extrêmes

Température la plus chaude (°C). C'est la plus haute des températures maximales diurnes à 2m. Chaque année, on a un seul indice par saison

Température la plus froide (°C). C'est la plus basse des températures minimales diurnes à 2m. Chaque année, on a un seul indice par saison

Canicule (nombre de jours). Un jour est considéré comme canicule si la température maximale diurne dépasse d'au moins 5°C pendant plus de 5 jours consécutifs la valeur normale, calculée sur la période de référence. Sur cette période de référence (années 1970), il y a environ un ou deux jours de canicule en moyenne par an, ce qui veut dire localement cinq ou six épisodes sur les 30 ans.

Jours de gel. C'est le nombre de jours d'une saison où la température minimale diurne descend en-dessous de 0°C. Seules sont considérées les régions où ce nombre dépasse un jour en moyenne sur la saison dans le climat de référence.

Pluie intense. C'est, pour une saison donnée, la quantité de pluie moyennée uniquement les jours où il tombe plus de 20 mm

Durée de sécheresse. C'est, pour une saison donnée, la durée la plus longue sans pluie supérieure à 1 mm/j

Vent le plus fort. C'est, pour une saison donnée, la vitesse maximale obtenue à 10 m tous jours confondus, incluant les rafales. Il y a une valeur par an.

4 Indices nivologiques en fonction de l'altitude

Ces indices ont été calculés à des niveaux espacés de 300 m, entre 900 m et 2400 m d'altitude. Ils ne concernent donc pas toute la France.

Hauteur de neige. C'est l'épaisseur de la neige couvrant le sol.

Durée d'enneigement. C'est le nombre moyen de jours dans une année où la hauteur de neige au sol dépasse 1 cm.

Date de dernière modification : Wed 13 Jun 2012 11:43:04.