MODELISATION DE LA VILLE ET CHANGEMENT CLIMATIQUE

Aujourd’hui, relever le défi climatique impose, à tous les États, de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à prendre des mesures d’adaptation pour atténuer les effets néfastes du réchauffement de la planète sur la population, l’économie et l’environnement.

La question se pose particulièrement à l’échelle de la ville, qui rend compte d’une forte concentration des populations et des activités. Étant en évolutions continues et en augmentations constantes, elles connaissent une forte sensibilité au changement climatique. Celui-ci génère notamment le phénomène de l’îlot de chaleur urbain, une zone où les températures sont très élevées.

Toutefois, la gestion des enjeux climatiques est de plus en plus difficile à observer, à cause du manque cruel de données et de méthodes, permettant la mise en oeuvre concrète d’une territorialisation. Cette dernière met en évidence les spécificités des territoires observés.

Des projets de recherche pour étudier les villes et le changement climatique à l’aide de modèles numériques

Divers projets ont été lancés par plusieurs laboratoires de recherche, organismes publics et agences d’urbanisme pour étudier différents aspects de l’interaction entre ville et changement climatique et proposer des outils, ou une base de réflexion, pour des scénarios d’adaptation :

Nos recherches interdisciplinaires sont portées par des problématiques distinctes, telles que :

- Comment passer des projections climatiques globales, ou à l’échelle des continents, à l’échelle du territoire urbain ?

- Quelles interactions locales entre le changement climatique, le climat urbain, et l’expansion urbaine ?

- Comment réaliser une évaluation multicritères des stratégies d’adaptation urbaines, par exemple, vis-à-vis des canicules ?

- Quels services climatiques urbains, et quels outils de transfert depuis la recherche, vers les acteurs urbains ?

Les stratégies d’adaptation se déclinent à différentes échelles, mis en œuvre par différents acteurs, depuis le logement jusqu’au territoire.

PNG - 350.8 ko

Des objectifs différents et de nombreux points communs

Ces projets, orientés vers des objectifs distincts, présentent un certain nombre de points communs. Ils ont amené les partenaires à mutualiser certains efforts, notamment sur les tâches, les partenaires, les cibles ou encore la thématique des projets.

Des groupes de travaux communs, un partage des expertises et une continuité dans les recrutements permettent d’optimiser les projets tout en créant une dynamique scientifique pertinente sur la thématique suivante : "Modélisation de la ville et changement climatique".