Prévisibilité des phénoménes

Du fait des incertitudes liées aux conditions initiales et aux modèles utilisés, la prévision saisonnière avec des modèles de circulation générale repose sur la réalisation d’un ensemble de simulations. Cet ensemble est ensuite exploité sous forme déterministe (en regardant la moyenne d’ensemble) et probabiliste (en regardant la distribution de l’ensemble).

L’étude de la prévisibilité des phénomènes à l’échelle saisonnière passe par l’évaluation à l’aide de scores de ces deux formes de prévision sur une période passée, pour un ensemble de paramètres de sortie du modèle (température, précipitations, géopotentiel) :

  • Sous forme déterministe : corrélation des anomalies, erreur quadratique moyenne
  • Sous forme probabiliste : courbes ROC, Brier Score, valeur économique potentielle

Une évaluation basique des deux systèmes opérationels les plus récents (systèmes 4 et 5) s’appuie sur les coefficients de corrélation.