MARQUET Pascal

Page de recherche de Pascal MARQUET




Pascal MARQUET

CNRM - UMR 3589 / Météo-France & CNRS

GMAP/PROC

Groupe de Modélisation pour l’Assimilation et la Prévision

Equipe Processus Physiques

42, Av. G. Coriolis

31057 Toulouse Cedex 1, France

Bâtiment POINCARE - Bureau A 320

Tél. +33 (0) 5 61 07 84 38

courriel : pascal dot marquet at meteo dot fr

Mon CV : CV.pdf


 Thèmes de recherche

1) Parametrisations physiques.

Pour le modèle ARPEGE-Climat : tests et réglages entre 1995-1999 du schéma de turbulence diagnostic de "Ricard-Royer" (Mellor-Yamada 2.0) ; tests-améliorations entre 1999-2008 d’un ensemble de schémas pronostics (turbulence humide "CBR 1.5" + schéma micro-physique bulk de Lopez + convections peu-profondes de Bechtold ou Gueremy) ; tests et réglages en 2006-08 de la paramétrisation de Grenier pour l’entrainement en sommet de couche limite des strato-Cumulus. Cet ensemble (pronostique) a été partiellement porté/amélioré depuis 2008 dans le modèle ARPEGE-NWP.

2) Thermodynamique de l’air humide.

Recherche débutées à partir de 2009, d’abord par la définition de l’entropie de l’air humide grâce à l’application du troisième principe de la thermodynamique (i.e. l’entropie de la forme cristalline la plus stable est égale à zéro à 0 K).
Le premier article a été publié en 2011 au QJRMS.
Un deuxième article (Marquet et Geleyn, 2013) a utilisé cette entropie de l’air humide pour calculer la fréquence de Brunt-Väisälä.
Un troisième article (Marquet, 2014) traite de la définition d’un tourbillon potentiel de l’air humide qui utilise l’entropie définie en 2011 en entrée des définition du PV conçu par Ertel (1942).
Un quatrième article (Marquet, 2015) traite de la définition de l’enthalpie de l’air humide, avec une hypothèse originale qui revient à utiliser le même troisième principe employé pour l’entropie à 0 K, mais pour la partie thermique de l’enthalpie.
J’ai aussi écrit, avec Jean-François Geleyn comme a co-auteur, le Chapitre 22 dans le livre ``Parameterization of Atmospheric Convection. Volume 2 : current issues and new theories’’ édité par R.S. Plant et J.-I. Yano (octobre 2015).

3) Exergie et enthalpie utilisable.

Cette problématique scientifique a débuté lors d’un séjour de deux ans effectué au LMD à l’école Polytechnique (1988-90), dans le cadre d’une formation par la recherche et sous l’encadrement de D. Cadet.
Le sujet de recherche était l’énergétique de la mousson africaine.
Les défauts liés à l’utilisation des cycles énergétiques existants, dans une telle région où les flux aux frontières latérales rendent caduques certaines hypothèses de Lorenz, ont conduit à rechercher une nouvelle façon d’étudier les échanges d’énergie au sein d’un domaine limité et ouvert.
La notion d’enthalpie utilisable correspond à ce besoin.
C’est une des formes de ce qui est appelé "exergie" en thermodynamique.
Les propriétés de l’enthalpie utilisable ont été étudiées dans une série d’articles (1990, 91, 93, 95, 2003a-b).
Ce fut également le thème de ma thèse de doctorat, obtenue en 1994 et pour laquelle j’ai reçu le prix Prud’Homme en 1995.
Le premier article de 1990 au CRAS décrit succinctement, en français, la formulation mathématique de l’enthalpie utilisable, ainsi que certaine de ses propriétés.
L’article de 1991 au QJRMS décrit plus en détail les propriétés de la version "air sec" de l’enthalpie utilisable, en montrant les liens étroits avec les formulations de Dutton (1973) ou Pearce (1978).
L’article de 1993 décrit une généralisation de l’enthalpie utilisable au cas de l’air humide (ce qu’aucune autre version ne permet).
Celui de 1995 a permis de montrer que l’enthalpie utilisable est aussi un des cas de la pseudo-energie décrite par T. Shepherd (1993).
Les deux articles de 2003 (a, b) décrivent en anglais le cycle d’enthalpie utilisable décrit dans la thèse, cycle d’enthalpie utilisable qui généralise le cycle de Lorenz :
(1) en étant exact ;
(2) en pouvant être appliqué pour un niveau particulier ou une couche particulière de l’atmosphère ;
(3) en traitant de manière complète et exacte les flux aux frontières de n’importe quel domaine limité.


 Publications

Lien vers les articles présents sous arXiv : arXiv

Lien vers les articles présents sous ResearchGate : ResearchGate

Livres ou Publications avec comités de lecture (premier auteur) :

Marquet, P. (Octobre 2017),
A Third-Law Isentropic Analysis of a simulated Hurricane.
Journal of the Atmospheric Sciences, 2017, Vol.74, October Issue no.10,
p.3451-3471 le PDF-JAS
Voir aussi le dépôt sur arXiv (avec figures en couleur) : arXiv

Marquet P. (20 mai 2017),
Note soumise au Blue-Book du WGNE :
The impacts of observed small turbulent Lewis number in stable stratification : changes in the thermal production ?
Voir le document ici : PDF

Marquet P. and S. Belamari (19 mai 2017),
Note soumise au Blue-Book du WGNE :
On new bulk formulas based on moist-air entropy.
Voir le document ici : PDF

Marquet P., W. Maurel and R. Honnert (2 mai 2017),
Note soumise au Blue-Book du WGNE :
On consequences of measurements of turbulent Lewis number from observations.
Voir le dépôt sur arXiv : arXiv

Marquet, P. (20 avril 2017),
Une traduction du papier de Max Margules déposé sur arXiv :
The last paper "On the theory of storm" (Zur Sturmtheorie) published by Max Margules in 1906. arXiv

Marquet, P. (28 juin 2016),
Soutenance d’une HDR de l’INPT le 28 juin 2016.
Etude de l’énergétique de l’air humide et des paramétrisatons de l’atmosphère :
propriété de l’exergie, de l’enthalpie utilisable, de l’entropie et de l’enthalpie.
Voir le mémoire et l’exposé oral sur le serveur "HAL" des archives ouvertes des thèses et HDR :
[https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01504276]
(voir la version courte du mémoire et l’exposé oral à droite
sous "Voir les fichiers annexes").

Marquet, P. (January 2016),
Comments on “MSE minus CAPE is the True Conserved Variable for an Adiabatically
Lifted Parcel”
.
J. Atmos. Sci., Vol. 73, Issue 6, p.2565-2575. doi : 10.1175/JAS-D-15-0299.1 JAS arXiv

P. Marquet and J.-F. Geleyn (October 2015)
Formulations of moist thermodynamics for atmospheric modelling
The Chapter 22 in ``Parameterization of Atmospheric Convection. Volume 2 : current issues and new theories’’.
R. S. Plant and J.-I. Yano, Editors, World Scientific, Imperial College Press, pp. 221-274. doi : 10.1142/9781783266913_0026 WEB arXiv

P. Marquet (March 2015),
An improved approximation for the moist-air entropy potential temperature θs.
WGNE "Blue Book" publication. arXiv WEB1 WEB2

P. Marquet and J.-F. Mahfouf (March 2015),
A moist "available enthalpy" norm : definition and comparison with existing "energy" norms.
WGNE "Blue Book" publication. arXiv WEB1 WEB2

P. Marquet (March 2015),
Definition of Total Energy budget equation in terms of moist-air Enthalpy surface flux.
WGNE "Blue Book" publication. arXiv WEB1 WEB2

Marquet, P. (January 2015),
On the computation of moist-air specific thermal enthalpy.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 141 (686) : 67–84
doi : 10.1002/qj.2335 QJRMS arXiv

Marquet, P. (2014),
On the definition of a moist-air potential vorticity.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 140 (680) : 917–929.
doi : 10.1002/qj.2182 QJRMS arXiv

Marquet, P. and Geleyn, J.-F. (2013),
On a general definition of the squared Brunt–Väisälä frequency associated with the specific moist entropy potential temperature.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 139 (670) : 85–100.
doi : 10.1002/qj.1957 QJRMS arXiv

Marquet, P. (2011),
Definition of a moist entropy potential temperature : application to FIRE-I data flights.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 137 (656) : 768–791.
doi : 10.1002/qj.787 QJRMS arXiv

Marquet, P. (2003),
The available-enthalpy cycle. II : Applications to idealized baroclinic waves.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 129 : 2467–2494.
doi : 10.1256/qj.01.63 QJRMS arXiv

Marquet, P. (2003),
The available-enthalpy cycle. I : Introduction and basic equations.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 129 : 2445–2466.
doi : 10.1256/qj.01.62 QJRMS arXiv

Marquet, P. (1995),
On the concept of pseudo-energy of T. G. Shepherd.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 121 : 455–459.
doi : 10.1002/qj.49712152212 QJRMS arXiv

Marquet, P. (1993),
Exergy in meteorology : Definition and properties of moist available enthalpy.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 119 : 567–590.
doi : 10.1002/qj.49711951112 QJRMS

Marquet, P. (1991),
On the concept of exergy and available enthalpy : Application to atmospheric energetics.
Q.J.R. Meteorol. Soc., 117 : 449–475.
doi : 10.1002/qj.49711749903 QJRMS arXiv

P. Marquet, (1990),
La notion d’enthalpie utilisable : application à l’énergétique atmosphérique
(The concept of available enthalpy : applications to the atmospheric energetics)
.
Comtes Rendus de l’Académie des Sciences de Paris
(Proceedings of the French academy of Sciences of Paris),
vol. 310, serie II, 1387-1392.

Autres publications avec comités de lecture :

J.-I. Yano, J.-F. Geleyn, M. Köller, D. Mironov, J. Quaas, P. M. M. Soares, V. T. J. Phillips, R. S. Plant, A. Deluca, P. Marquet, L. Stulic, Z. Fuchs (2015).
Basic Concepts for Convection Parameterization in Weather Forecast and Climate Models : COST Action ES0905 Final Report.
Atmosphere. Vol. 6. Issue 1. p.88-147. WEB

J. Teixeira, S. Cardoso, M. Bonazzola, J. Cole, A. DelGenio, C. DeMott, C. Franklin, C. Hannay, C. Jakob, Y. Jiao, J. Karlsson, H. Kitagawa, M. Köhler, A. Kuwano Yoshida, C. LeDrian, J. Li, A. Lock, M. J. Miller, P. Marquet, J. Martins, C. R. Mechoso, E. v. Meijgaard, I. Meinke, P. M. A. Miranda, D. Mironov, R. Neggers, H. L. Pan, D. A. Randall, P. J. Rasch, B. Rockel, W. B. Rossow, B. Ritter, A. P. Siebesma, P. M. M. Soares, F. J. Turk, P. A. Vaillancourt, A. Von Engeln, M. Zhao (2011).
Tropical and sub-tropical cloud transitions in weather and climate prediction models : the GCSS/WGNE Pacific Crosssection Intercomparison (GPCI).
Journal of Climate. Vol. 24. Issue 20. p.5223-5256.

Hourdin, F., F. Guichard, F. Favot, P. Marquet, A. Boone, J.-P. Lafore, J.-L. Redelsperger, P. Ruti, A. Dell’Aquila, T.L. Doval, A. K. Traore, and H. Gallee (2010).
AMMA-Model Intercomparison Project.
Bull. Amer. Meteor. Soc. Volume 91, Issue 1. p.95-104.

Siebesma, A.P., Jakob, C., Lenderink, G., Neggers, R.A., Teixeira, J., Van Meijgaard, E., Calvo, J., Chlond, A., Grenier, H., Jones, C., Köhler, M., Kitagawa, H., Marquet, P., Lock, A.R., Müller, F., Olmera, D. and Severijns, C. (2004).
Cloud representation in general-circulation models over the northern pacific ocean.
Quart. J. Roy. Meteor. Soc., Vol. 130, p.3245-3267.

Lenderink, G., Siebesma, A.P., Cheinet, S., Irons, S., Jones, C.G., Marquet, P., Müller, F., Olmera, D., Calvo, J., Sanchez, E. and Soares, M.M. (2004).
The diurnal cycle of shallow cumulus clouds over land : A single-column model intercomparison study.
Quart. J. Roy. Meteor. Soc., Vol. 130, p.3339-3364.

Hu Rong Ming, S. Planton, M. Déqué, P. Marquet and A. Braun. (2001).
Why is the climate forcing of sulphate aerosol so uncertain ?
Advances in Atmospheric Science. Vol. 18, no6, p.1103-1120.

M. Déqué, P. Marquet and R. Jones. (1998).
Simulation of climate change over Europe using a global variable resolution general circulation model.
Climate dynamics. Vol. 14, no3, p.173-189

L. Mahrt, C. Bertou, P. Marquet and J-C. André. (1986).
Time-averaging the flux-profile relationship.
Annales geophysicae. Series B. Terrestrial and planetary physics,
Vol. 4, no4, p.411-416.


Autres publications :

Jean-Marie Carrière et Pascal Marquet.
Quand Météo-France voit rouge.
Revue PCM (revue des Ponts et Chaussées).
Risque naturels. Janvier 2011.

Jean-Louis Dufresne, D. Salas y Mélia, S. Denvil, S. Tyteca, O. Arzel, S. Bony, P. Braconnot, P. Brockmann, P. Cadule, A. Caubel, F. Chauvin, M. Déqué, H. Douville, L. Fairhead, T. Fichefet, M.-A. Foujols, P. Friedlingstein, J.-Y. Grandpeix, J.-F. Guérémy, F. Hourdin, A. Idelkadi, G. Krinner, C. Levy, G. Madec, P. Marquet, O. Marti, I. Musat, S. Planton, J.-F. Royer, D. Swingedouw, A. Voldoire.
Simulation du climat récent et futur par les modèles du CNRM et de l’IPSL.
La Météorologie. n°55.
Novembre 2006.

P. Marquet.
L’énergie utilisable de l’atmosphère : histoire et développements récents.
Vol. 8, n°14. p.11-26.
La Météorologie. Juin 1996.

P. Marquet (1994),
Application du concept d’exergie à l’énergétique de l’atmosphère. Les notions d’enthalpies utilisables sèches et humides
(Application of the concept of Exergy to the energetics of the atmosphere. Dry and moist versions of the available enthalpy)
.
Thèse de Doctorat de l’Université Paul Sabatier, Toulouse
(PhD thesis of the University of Paul Sabatier in Toulouse, France),
10 juin 1994.

Rapports / livres

Annexe au cours de météorologie de De Moor et Veyre pour décrire l’approche en "Enthalpie utilisable / Exergie" comme alternative de "l’Energie Potentielle Utilisable" (APE) de Lorenz.
Ecole Nationale de la Météorologie, 1991.


 Enseignements :

Cours à l’Ecole Nationale de la Météorologie aux Ingénieur de la Météorologie + Mastère de modélisation : Paramétrisations physiques (2002-05).

TD à l’Ecole Nationale de la Météorologie aux Ingénieur de la Météorologie + Mastère de modélisation : Méthodes numériques (2002-05).

Cours à l’Ecole Nationale de la Météorologie aux Ingénieur des Travaux de la Météorologie : Energétique de l’atmosphère (1991-93).


 Encadrements :

Doctorants

1998. Thèse de Doctorat de l’ INPT-Toulouse de Cécile Bossuet. Co-encadrement avec Michel Déqué (Daniel Cariolle comme directeur de thèse). Intitulé : Etude du transport vertical de quantité de mouvement dans le modèle troposphérique-stratosphérique ARPEGE-Climat.

Niveau Master

2013. Co-encadrant (avec Patrick Santurette) d’un stage de 6 mois de fin d’étude d’un Elève Ingénieur de l’Ecole de la Météorologie / M2-OASC Toulouse (Etienne Blot). Intitulé : Etude de l’entropie humide dans un contexte d’analyse et de prévision du temps.

2004. Co-encadrant (avec Daniel Cariolle) d’un stage de 5 mois d’une étudiante DEA-OAE Toulouse (Nadège Larrigaudière). Intitulé : Impact radiatif du transport aérien dans l’atmosphère.

Niveau Ingénieur ENM :

1998. Co-encadrant (avec Antoine Lasserre-Bigory) d’un stage de 6 mois de fin d’étude d’une élève Ingénieur des Travaux de la Météorologie (Marina Covre). Intitulé : Application du concept d’exergie au cas des cyclones tropicaux.

1997. Co-encadrant (avec Sylvie Malardel) d’un stage de 6 mois de fin d’étude de deux élèves Ingénieurs des Travaux de la Météorologie (Emanuel Chaigne et David Pollack) et d’un Classe-1 de l’OMM (Metodi Marku). Intitulé : Bilans énergétiques d’une perturbation des moyennes latitudes.

1991. Co-encadrant (avec Marc Pontaud) d’un stage de 6 mois de fin d’étude de quatre élèves Ingénieurs des Travaux de la Météorologie (Isabelle Bernard-Bouissierre, Michel Cadiou, Alain Muzellec, Christophe Vincent). Intitulé : Cycles énergétiques.

Autres stages :

2008. Encadrant d’un stage de 3 mois de modélisation de deux Elèves Ingénieurs de l’ENM (Lorraine Manlay et Vincent Bourdette). Intitulé : Impact dans le modèle ARPEGE d’une paramétrisation de l’entraînement en sommet de couche limite.

1995. Encadrement d’un stage de 3 mois de modélisation de deux élèves Ingénieurs de la Météorologie (Patrick Josse et David Salas y Melia). Intitulé : Modèle de circulation générale stratosphérique : introduction de la coordonnée verticale hybride et de la variable ozone.

1993. Encadrement d’un stage de modélisation de 2 mois de 3 élèves Ingénieurs des Travaux de la Météorologie (El Mostapha Boulal, Erwan Favenec, Samir Issara). Intitulé : Etude énergétique du modèle ARPEGE à l’aide de l’enthalpie utilisable humide.

1992. Co-encadrant (avec Jean-Philippe Lafore et Jean-luc Redelsperger) d’un stage de 3 mois de modélisation de trois élèves Ingénieurs de la Météorologie (François Engel, Benoit Petit, Marc Pontaud). Intitulé : Un cycle énergétique local associé au modèle non-hydrostatique de COME : application à une onde d’est.


Jurys

Membre du jury "FCPLR" (Formation Complémentaire Par La Recherche) de 2005 à 2008. Choix des candidats qui peuvent suivre, en nombre limités, cette période privilégiée. Suivi des dossiers au fil des 2 à 3 ans de FCPLR.


Contracts européens

COST-ES0905 (2010-2014). "The European COoperation in Science and Technology. Core Group on Theoretical Studies of the Convection Parameterization Problem. Basic Concepts for Convection Parameterization in Weather Forecast and Climate Models". Coordinateur Jun-Ichi Yano (Météo-France-CNRM). Autre acteur du CNRM : Jean-François Geleyn. L’objectif de ce projet est de définir des recommandations théoriques pour guider les travaux à venir sur les paramétrisations de la convection dans les modèles de simulation climatique et de prévision du temps. J’ai rejoint officiellement ce projet en 2012. Production : j’ai pu présenter début 2013 dans un long exposé à l’Université de Reading (UK) mes travaux sur l’énergétique de la l’atmosphère humide. Plusieurs séminaires et exposés ont été faits dans le cadre de ce projet, en co-auteur avec Jean-François Geleyn (entre autres à Offenbach en 2011 et au CEPMMT-ECMWF en 2010). Je suis lead-author d’un chapitre sur la thermodynamique humide dans le livre " Convection Book ", en phase d’écriture pour fin 2014 chez Wiley, sous la direction de R.S. Plant (Université de Reading, UK).

EUCLIPSE (2010-2014). "European Union CLoud Intercomparison, Process Study & Evaluation". Coordinateur Pier Siebesma (KNMI). Le but de ce projet est de déterminer, comprendre et réduire les incertitudes dues aux interactions nuages-rayonnement. Production : je ne suis pas membre de ce projet, mais j’ai pu faire un exposé oral (après sélection par le comité d’organisation) au meeting à Exeter, UK, en 2011. J’ai voulu montrer comment le cas de transition strato-cumulus vers cumulus pouvait être étudié en termes de l’entropie humide. Ce cas est l’analogue de la Coupe Pacifique (projets EUROCS et GPCI), mais traité à partir de simulations faites avec des modèles en " colonne verticale ". J’ai commencé par étudier les données observées.

AMMA (2002-2013). "African Monsoon Multidisciplinary Analysis". Coordinateur Jean Luc Redelsperger (CNRS). Correspondant Météo-France Jean-Philippe Lafore (CNRM). Le but de ce projet est d’améliorer la compréhension de la mousson d’Afrique de l’Ouest et ses influences sur l’environnement régional et global. Production : co-auteur du papier Hourdin et al. publié en 2010 au Bulletin of the American Meteorological Society. Poster (co-auteur) de Hourdin et al. au 4th PAN-GCSS meeting de Toulouse (2008). Deux exposés (Marquet et al. et Beau et al.) à la 2nd International AMMA conference (Karlsruhe, 2007). Un exposé (Guichard et al.) à la 1st International AMMA conference (Dakar, 2005).

GPCI (2004-2008). "GCSS/WGNE Pacific Cross-Section Intercomparison". Coordinateur Joao Teixera (Jet Propulsion Laboratory, California Institute of Technology, Pasadena, USA). Déjà réalisée en 2002 dans le cadre du projet EUROCS par plusieurs pays européens, la " Coupe Pacifique " a été recommencée en l’étendant aux autres modèles américains, japonais et canadiens. Il s’agissait d’extraire des colonnes particulières de simulations faites avec des modèles de Climat (ou de prévision du temps), pour balayer les différents régimes des strato-cumulus marins au large de la côte Est des USA, des cumulus des Alizés et des cumulo-nimbus équatoriaux. Production : co-auteur d’un papier Teixeira et al. publié en 2011 au Journal of Climate. Présentations au Pan-GCSS Meetings à Athènes (2005), New-York (2006) et Toulouse (2008).

GCSS (1994-2011). "GEWEX Cloud System Studies". Coordinateur Pier Siebesma (KNMI). Devenu GASS depuis 2011 (Global Atmospheric System Study). Le but de ce projet international multi-annuel est de développer et d’améliorer les paramétrisations des nuages dans les modèles de simulation climatique et de prévision du temps, à travers la confrontation entre les données observées et des modèles de différents niveaux de complexités : simulations explicites, modèles en colonne verticale jusqu’aux simulations à grandes échelles. Production : utilisation (voire construction) de nombreux cas " 1D " (en colonne verticale) comme FIRE-I, ARM-Cumulus, RICO, BOMEX, TOGA-Coare, GABLS. Présentations au Pan-GCSS Meeting à Athènes (2005), New-York (2006) et Toulouse (2008).

IPCC-RTMIP (2005). "Radiative Transfer Model Intercomparison Project". Coordination par W.D. Collins (NCAR, Boulder, Colorado, USA). Il s’agissait de comparer les sorties des modèles de rayonnement utilisés dans les modèles participants à l’IPCC-AR, par rapport à des sorties des modèles à haute précision (Line-By-Line). Production : j’ai fourni les sorties du modèle ARPEGE-Climat du CNRM de Météo-France ; co-auteur d’un papier de Collins et al. publié en 2006 au J. Geophys. Res.

ENSEMBLE (2004-2009). "ENSEMBLE-based Predictions of Climate Changes and their Impacts". Le but du projet était de bâtir un système commun formé par un ensemble de simulations climatiques couvrant différentes échelles temporelles (saisonnière, décennale et au delà) et spatiales (locales, régionales et globales), afin de quantifier et de réduire les incertitudes des impacts climatiques. Coordinateurs : John Mitchell et James Murphy (U.K. Met-Office), Tim Palmer (ECMWF), Jean-Louis Dufresne (IPSL-LMD), (…) , Jean-François Royer (Météo-France CNRM). Production : co-auteur du papier Salas et al. soumis en 2005 au Climate Dynamics, paru en Note de centre du CNRM.

PRUDENCE (2001-2004). "Prediction of Regional scenarios and Uncertainties for Defining EropeaN Climate change risks and Effects". Le but était de construire une base de donnée de simulations climatiques à haute résolution spatiale (50 à 20 km). Mon implication : participer au sein de l’équipe EAC à la préparation et à la gestion des données produites par ARPEGE-Climat.

EUROCS (2000-2003). "EUROpean Cloud Systems". Projet européen coordonné par Jean-Luc Redelperger (Météo-France, CNRM). Objet : améliorer la représentation des nuages dans les simulations climatiques régionales et globales, en comparant la représentation des processus (principalement turbulents et convectifs) simulés par différents modèles explicites, en colonne verticale, régionaux ou globaux. Production : co-auteur de deux papiers publiés dans un numéro spécial du QJRMS en 2004.

MERCURE (1997-2000). "Modelling European Regional Climate, Understanding and Reducing Errors". Projet européen coordonné par Richard Jones (U.K. MetoOffice, Hadley-Centre), Bennert Machenhauer (Max Plank Institut für Meteorologie), Michel Déqué (Meteo-France CNRM), entre autres. Objet : lancer des simulations régionales de changement climatique faites avec la version zoomée du modèle ARPEGE-Climat. Production : co-auteur d’un papier publié en 1998 au Climate Dynamics.

PROVOST (1997-98). ("PRediction Of climate Variations On Seasonal to interannual Time-scales"). Coordinateur Tim Palmer. Production : lancement de simulation ARPEGE-Climat couplé à un océan tropical à aire limité. Collaboration avec le LODYC à Paris. Exposé en 1998 à Reading, UK.

RACCS (1994-1996). "Regionalization of Anthropogenic Climate Change Simulations". Ce projet était le premier projet européen coordonné d’études de l’impact régional d’un doublement du CO2 sur l’Europe par la simulation numérique (coordinateur B. Machenhauer, Max Plank Institut für Meteorologie). Production : prise en main des sorties régionales du modèle ARPEGE-Climat. Préparation / adaptation / test de nouvelles paramétrisations physiques (turbulence et schéma statistique de nuages).



Le contenu de cette page n’engage que son auteur et en aucune manière la responsabilité du CNRM-GAME.


Voir en ligne : Lien vers les articles présents sous arXiv