Projets AMACS

Ressources et collaborations VDR

Contrats récents et en cours :

 1. Projets européens :

- FP6 AMMA Coordination : J. Polcher.

- FP6 ENSEMBLES Coordination : J. Mitchell.

- FP7 EUCLIPSE : Coordination P. Siebesma / Contact CNRM : H. Douville

Le principal objectif du projet est d’améliorer l’estimation des rétroactions nuages-climat en vue du prochain rapport du GIEC, en s’appuyant sur (1) l’évaluation de la paramétrisation des nuages dans les modèles de climat et (2) la compréhension des processus de rétroaction liés aux nuages. Afin d’atteindre cet objectif, le projet EUCLIPSE s’appuiera sur différentes communautés qui feront le lien entre observations, modéliation et approches théoriques : (1) utilization d’une nouvelle génération d’instruments satellitaires (radar, lidar,…) qui fourniront une information sans précédent sur la repartition 3D des nuages, (2) utilization coordonnées d’études de processus à l’aide de « cloud resolving models » et de modèles 1D, (3) évaluation des modèles atmosphériques globaux, aussi bien en mode climat (sans initialisation) qu’en mode NWP (avec initialisation), et (4) réalisation d’expériences idéalisées (aquaplanète, type AMIP) permettant d’identifier, comprendre et hiérachiser les processus nuageux qui contribuent aux incertitudes dans les scénarios climatiques.

- FP7 EMBRACE : Coordination C. Jones / Contact CNRM : J-P. Lafore

- H2020 APPLICATE : Coordination T. Jung / Contact CNRM : M. Chevallier

 2. Projets nationaux :

- ANR Cyclones & Climat : Coordination : C. Menkes / Contact CNRM F. Chauvin

- ANR IRCAAM : Coordination & Contact CNRM H. Douville

Le projet ANR-IRCAAM (2007-2010) avait pour principal objectif d’étudier les mécanismes physiques qui contribuent à la variabilité intra-saisonnière et interannuelle des climats de mousson Ouest Africain et Indien, à leur influence réciproque ainsi qu’à leurs effets sur le bassin Méditerranéen. De nombreuses études ont suggéré en effet que des téléconnexions existent entre ces trois régions, sans toutefois en préciser la nature et en quantifier l’importance. Tester les modèles climatiques sur ce point a pour objectif de mieux cerner les limites actuelles de la prévision mensuelle à saisonnière, ainsi que les incertitudes des scénarios climatiques régionaux du 21ème siècle.
Lancé le 8 mars 2007, IRCAAM a été coordonné par le CNRM-GAME (Hervé Douville). Quatre autres laboratoires : Cerfacs (Christophe Cassou), LMD (Laurent Li), LEGOS (Nicholas Hall) et IPSL (Serge Janicot), se sont associés à ce projet de recherche.
Une partie importante de la variabilité climatique extratropicale est associée à des ondes stationnaires difficiles à prévoir aux échelles mensuelle à saisonnière. Cette variabilité est en partie modulée par la circulation tropicale via l’excitation et la propagation méridienne d’ondes planétaires. La contribution des moussons est cependant difficile à évaluer en raison de la complexité des mécanismes diabatiques et dynamiques mis en jeu, et les modèles actuels ne permettent pas de simuler correctement ces téléconnexions (liens à distance) entre les tropiques et les moyennes latitudes quand bien même ils sont forcés par des températures de surface de la mer observées. Afin de lever cet obstacle, il est ici proposé de guider régionalement les modèles vers des ré-analyses. Cette technique dite de « nudging en point de grille » permet notamment d’isoler l’effet d’un domaine de mousson ou de la ceinture tropicale sur les autres régions du globe.
Les simulations d’ensemble ainsi effectuées avec les modèles du CNRM et de l’IPSL soulignent l’influence majeure de la circulation tropicale sur la climatologie, la variabilité et la prévisibilité des moyennes latitudes. Les études de cas réalisées, notamment pour l’été 2003, confirment l’existence de précurseurs tropicaux à certaines anomalies anticycloniques persistantes sur l’Europe. Les progrès de la prévision saisonnière aux moyennes latitudes sont donc en partie conditionnés par la possibilité d’améliorer les processus atmosphériques et le couplage océan-atmosphère sous les tropiques.

- ANR SECIF : Coordination C. Dandréis / Contact CNRM S. Planton

- ANR GREENLAND : Coordination V. Masson / Contact CNRM A. Ribes

- LEFE MISSTERRE : Coordination P. Braconnot & S. Planton / Contact CNRM S. Planton

- LEFE DEPHY : Coordination F. Bouyssel & F. Hourdin / Contact CNRM F. Bouyssel, R. Roehrig et C. Rio

- GICC EPIDOM : Coordination C. Cassou / Contact CNRM A. Ribes

- ANR STRADYVARIUS : Coordination R. Plougonven / Contact CNRM David Saint-Martin

- ANR MORDICUS : Coordination C. Cassou / Contact CNRM David Saint-Martin