NEMO

Le moteur océanique de NEMO (Nucleus for European Modelling of the Ocean) est un modèle aux équations primitives de la circulation océanique régionale et globale.

TI se veut un outil flexible pour étudier sur un vaste spectre spatiotemporel l’ océan et ses in­teractions avec les autres composantes du système climatique terrestre (atmosphère, glace de mer, traceurs biogéochimiques ... ).

Les variables pronostiques sont le champ tridimen­sionnel de vitesse, une hauteur de la mer linéaire ou non, la temperature et la salinité.

La distribution des variables se fait sur une grille C d’Arakawa tridimensionnelle utilisant une coordonnée verticale z à niveaux entiers ou partiels, ou une coordonnée s, ou en­core une combinaison des deux. Différents choix sont proposés pour décrire la physique océanique, incluant notamment des physiques verticales TKE et KPP .

A travers l’in­frastructure NEMO, l’océan est interfacé avec un modèle de glace de mer, des modèles biogéochimiques et de traceur passif, et, via le coupleur OASIS, à plusieurs modèles de circulation générale atmosphérique. (Résumé G. Madec-doc NEMO 2008)